attention, minute culturelle! 
tout le monde connaît le panettone, gâteau de Noël traditionnel de la région de Milan; on connaît aussi le pandoro, en forme d'étoile, qui vient de Vérone. 
on connaît nettement moins le pandolce, originaire de Gênes, et quasiment pas le panforte, qui a vu le jour à Sienne.
toutes ces recettes ont en commun de contenir des fruits confits et/ou des fruits secs, et de remonter au Moyen-Âge!
diverses superstitions locales y sont rattachées, mais aussi l'idée de le partager avec les pauvres, un peu comme les soul cakes anglais de début Novembre.

le panforte, (initialement au poivre!) est un genre de nougat mou croquant et épicé. c'est un dessert "de riche" car il contient des épices et des amandes, ingrédients rares et chers au moment de sa création.

comme en plus je relis la Reine Margot, je suis en pleines intrigues florentines entre Catherine de Medicis et René le parfumeur, je le vois tout à fait posé sur la table royale.

malgré sa connotation "luxe" je le trouve pour ma part bien rustique et authentique, pour un Noël sans bûche picard ou viennetta... (dommage que je n'ai pas de smiley "vomi" :roll:)

l'épicerie italienne de ma ville ayant fermé, je n'ai pas trouvé de cédrat ni de melon confit, et Edouard il fait pas ça, même en période de fêtes...

j'ai donc remplacé par de la figue et de l'abricot, ces deux fruits étant largement répandus en Italie. (j'ai aussi remplacé le miel par du sirop d'agave à la fleur d'oranger)
si vous avez plus de chance que moi au niveau approvisionnement, vous pouvez essayer la version originelle! 

IMG_2202

ingrédients

- 200g d'amandes, noisettes et pignons
- 300g de fruits confits: cédrat, melon, orange, ou abricots et figues séchés (bio)
- 100g de sirop d'agave (que l'on peut parfumer d'un peu de fleur d'oranger)
- 150g de sucre roux
- 50 g de farine
- 2 cuillères à café de cannelle moulue
- 1 pointe de cuillère de noix de muscade moulue
- 1 pointe de cuillère de poivre noir moulu
- 2 clous de girofle (idéalement moulus) 
- sucre glace


préparation

faire tout d'abord dorer les amandes, noisettes et pignons au four, puis réserver.
pendant ce temps, mélanger dans un bol la farine et toutes les épices.

couper tous les fruits en petits morceaux, et mettre dans un saladier. réserver.
chemiser un moule rond avec du papier sulfurisé.
dans une casserole à fond épais, chauffer à feu doux le sucre et le sirop d'agave, puis porter à ébullition, soit 120°. ( si vous n'avez pas de thermomètre culinaire comme moi, on sait qu'on a atteint la bonne température en versant une goutte de sucre dans un fond d'eau froide: ça doit former une petite bulle).
verser alors le sirop obtenu dans le saladier, mélanger à la cuillère en bois pour bien recouvrir tous les fruits.

ajouter rapidement la farine, et mélanger à nouveau. ça devient vite compact; c'est normal.
transvaser dans le moule chemisé,  égaliser la surface, puis enfourner à 150° pendant 40mn. 
laisser ensuite refroidir, démouler délicatement (ça reste un peu souple), poser sur une assiette, et saupoudrer généreusement de sucre glace.


à toutes fins inutiles, ce panforte se conserve très bien un bon mois après sa confection (initialement pour en donner aux pauvres après les fêtes)
 
Oscar vous salue bien, et vous invite à patienter demain pour les photos de la coupe (là il fait trop sombre)

IMG_2206

IMG_2209

 

 

voilà les photos promises, et mon humble avis sur le panforte: c'est un régal!
cours-y vite à monoprix pour acheter des fruits secs!! 

FYI: à couper avec un couteau sans dents et bien affûté (en céramique par exemple)

IMG_2222

IMG_2229

IMG_2230

IMG_2233