et y a même un rapport entre les deux!

c'est que j'ai utilisé les fruits secs que j'ai consommés là-bas pour composer ce petit déjeuner un poil plus complet, plus frais, et plus raffiné.
et quand je dis un poil, c'est au sens littéral, il y a un poil de chat dans le bol! (vous chercherez )

question susbsidaire: n'y a-t-il pas de poil de chat chez moi? (attention question piège... les gens qui ont des chats seront toutefois avantagés pour répondre )

bon, revenons à nos fruits secs. j'ai lu récemment, et je crois vous en avoir fait part ici, que l'un des meilleurs petits déjeuners qui soient était composé de fruits secs (abricots, figues, dattes, pruneaux...), d'oléagineux (amandes, noisettes, noix de cajou, arachides...), de graines (courge, chia... bon, ça j'en ai pas mis lol ), de thé matcha et de fruits frais, de saison. pas tout ensemble dans le même bol hein!
je suis contente de l'apprendre, car c'est quelque chose que je faisais déjà plus ou moins. il me fallait juste ouvrir mes perspectives et consommer plus de variétés de fruits!

partie de ce constat, et du fait que se nourrir en camping, sans frigo, sans moyen de cuisson, et sans vaisselle (tout ce que j'aime pas en somme...) c'est quand même pas idéal,  je me suis dit que ce serait une bonne chose de suivre ce conseil pour soutenir mon organisme, parce qu'un festival de 4 jours, c'est éprouvant quand même 

et ce que j'en ai ramené à la maison, je l'ai donc transformé en petit déjeuner santé et gourmand 

IMG_0992[1]

fruits secs: baies de goji, abricots bio (donc marron, fuyez les oranges!! ), raisins, cranberries, noix de coco râpée

oléagineux: noix de pécan, noisettes, amandes, pistaches

fruits frais: fraises (récolte de mon balcon! )

autres (facultatif): yaourt nature coco (alpro + moi =), sirop d'érable

servi avec un thé noir (le matcha c'est bien, mais moi le matin ça me fait voooomir) que j'ai enrichi d'une demi feuille de laurier, de menthe fraîche, d'un clou de girofle, de deux gousses de cardamome fendue, d'un bâton de cannelle (que je réutilise plusieurs fois) et d'une étoile de badiane (idem): chaï maison quoi!

IMG_0997[1]

IMG_0994[1]

IMG_0993[1]

 

bon, parlons de ma seule exposition au soleil de l'année!

d'abord, la nourriture!
bon, pas de surprise majeure, les stands sont à peu près les mêmes tous les ans now, j'ai mes repères!
donc fruits secs et frais au petit-déjeuner, et les autres repas, l'assiette libanaise, l'assiette indienne, le stand Sojasun.
ah, et nouveauté, une soupe japonaise au tofu (mais pas du tofu blanc... du travaillé comme de la viande, fumé, tranché, super bon!!)
cela dit, il y avait de la pizza vegan, plusieurs recettes de spaghetti vegan, des barquettes de frites que j'ai jamais vu cette taille (et j'en ai pris hein ) et des patates proposées avé des accompagnements très variés (tartiflette, raclette, vous voyez le genre?) dont plusieurs vegan. du choix quoi!

voici donc les quelques photos de ce que j'ai mangé.

IMG_20190620_203018[1]

IMG_20190621_181219[1]

IMG_20190623_195706[1]

IMG_20190623_195719[1]

 

cette année, le Hellfest s'est doublé du Knotfest. cékoiodon??
c'est un petit festival d'un jour, d'une dizaine de groupes, rassemblés par un gros groupe, ici en l'occurence Slipknot (Slipknot/Knotfest, vous voyez le truc? il existe aussi l'Epicfest, autour d'Epica, le Ozzfest, merci Ozzy, etc), bref, tout ceci a commencé le jeudi, et le Hellfest a pris le relais le vendredi, pour les trois jours traditionnels  du solstice d'été.

donc bon, épuisant (même si ce n'est pas le sujet)

à noter que cette édition a été ponctuée de plusieurs imprévus.
si vous suivez l'actualité metal, vous ne pouvez pas être passé/e à côté, dans le cas contraire, trop de détails ne vous apporteraient pas grand chose, je vais donc résumer, ça vous permettra peut être tout de même d'épater la galerie au détour d'une conversation.

tout d'abord, la monstrueuse tête d'affiche  américaine (non, pas Metallica, pas aussi monstrueux que ça tout de même) a annulé sa prestation le jour même. oui oui. Manowar, pour ne pas les nommer, groupe à l'ego surdimensionné et qui ne se produit plus que très rarement (mais à grands renforts de publicité), attendu par des milliers de gens, a décidé de tourner les talons, pour des raisons... qui restent à éclaircir. 
douche froide (bon pas pour moi, JMEF un peu, Iron Maiden l'an dernier et Kiss cette année sont bien plus valables à mes yeux oreilles)

résultat des courses, un des gros groupes du Knotfest a accepté de rejouer à la place. Sabaton, pour ne pas les nommer non plus.
le même concert que la veille of course.
c'était tout de même pertinent; certaines personnes ne sont venues que pour le Knotfest, d'autres que pour le Hellfest, et d'autres (ben, dont moi) pour les deux. mais ce groupe étant passé à 01.00 du matin, avec la route, le montage de tente et les 9 autres concerts  avant (bon, j'en ai fait 6, mais damned quoi!) ben, à regrets, je suis allée dormir sans les voir.
donc au final, la 2e prestation s'est avérée utile à plein de gens.

mais... ce n'est pas tout!
sur scène, en plein remplacement des pseudo-superstars, le chanteur perd sa voix (conséquence du concert de la veille, supposément)
qu'à cela ne tienne! il a fait chanter ses guitaristes et bassiste!! mais lol! du coup, les deux concerts se sont suivis mais pas du tout ressemblé, et... c'était une édition unique au final! j'ai beaucoup aimé cette prestation pleine d'héroïsme, de générosité et d'enthousiasme (Sabaton est un groupe qui, bien que gravitant dans le thème militaire, est plein de punch et d'énergie positive)

voilà pour la petite histoire de l'édition 2019.

et voilà la petite playlist de ce que j'ai vu, pour nourrir sainement vos petites oreilles!

Papa Roach - playlist

Kiss - I was made for lovin'you 

Skald- Valhalla 

Sabaton - Fields of Verdun 

Trivium - Beyond oblivion  

EnterShikari - Live outside 

Possessed - No more room in hell

Dropkick Murphys - Rose tattoo

Combichrist - live!

Sisters of Mercy - Lucretia my reflection

Slayer- Repentless 

 

 --

bon, par contre je déplore que le Hellfest devienne de plus en plus populaire, et que de plus en plus de non métalleux s'y rendent, "parce que c'est cool" ; ça détériore pas mal l'ambiance fraternelle et bon enfant... des gens de tout bord viennent "pour voir", pour dire (publier, surtout!) "j'y étais #tropcool #jesuisdanslaplace" etc. et l'esprit individualiste fait son apparition. 
pendant les concerts, j'ai vu des gens (beaucoup) assis par terre, à scroller des pubs et des stories, en mode ranafout/je suis à la plage. alors que plein de passionnés n'ont pas pu avoir une place.

et logiquement, cette année il y a eu plusieurs agresssions envers les femmes, chose qui restait rarissime jusqu'à il y a peu...
du coup je me questionne un peu pour l'an prochain. :roll: