vendredi 29 mai 2020

Pizza marinara

contrairement à ce que son nom pourrait laisser supposer, la pizza marinara n'est pas garnie de poisson ou de fruits de mer (vous penserez à faire la leçon aux prochains ristoranti où vous irez, ils sont très souvent mal renseignés... d'ailleurs une fois je suis allée à un restaurant italien qui se donnait des airs très authentiques, mais il y avait tellement de fautes dans la carte, et même des trucs qui vous font passer google trad pour un agrégé de lettres supérieures!! que euh... j'y suis pas rentrée...ça me fait penser à Sheldon qui parle italien au restaurant)
ouh lala, ça c'était de la parenthèse...

anybwef!
il vous faudra de l'ail, essentiellement, de l'huile d'olive de qualité , un soupçon d'origan et du basilic.
cette pizza est un peu la mère de toutes les pizza (désolée, je déteste mettre un S à pizza... ça lui donne un air español, j'aime pas)

ne vous laissez pas dérouter par son extrême simplicité: elle est divinement bonne! 

IMG_3295

 

si vous avez bien suivi, je vous ai donné tous les ingrédients.
il ne vous reste qu'à la faire! 

IMG_3297

 


bon et pour étoffer un peu ce post de feignasse (mais efficace), voici des fleurs
(des feuilles et des branches, et voici mon coeur qui ne bat que pour vous. ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches, et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux)

IMG_3302

IMG_3303

IMG_3304

 

Posté par DarkValkyrie à 20:42 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 24 mai 2020

Full English breakfast vegan

je sais que j'en ai déjà posté plein, avec toutes les variantes possibles, beh là on reste "tradi" 
mais c'est tellement joli (enfin, j'trouve hein) que je peux pas m'empêcher de faire des photos à chaque fois.

en tout cas, cette assiette là, elle a fait office de repas unique!
ça me rappelle l'Allemagne (oui oui) où la famille de mon amie se levait tard le dimanche et  on faisait un GROS repas vers midi-13h avec thé-café et après on végétait toute la journée, trop cool.

IMG_3273

contenu de l'assiette (et de la tasse)

- saucisses fumées Wheaty
- baked beans Heinz (la boîte bleue); desfois je mets de bio, là non
- champignons de Paris (mieux frais)
- tomates pelées (en boite hein)
- caviar végé Ikea
- tofu façon oeufs brouillés (voir ci dessous)
- thé English breakfast grand cru (mais je sais plus la marque... mettez y le prix, vous verrez ça change tout quand même... je le sors que pour le dimanche ou les brunches)

 

tofu façon oeufs brouillés crémeux

écraser 1 bloc de tofu blanc à la fourchette dans une assiette. réserver.

dans une poele chaude, mettre une cuillère à soupe d'huile de coco (ou autre matière grasse de votre choix) et quand elle est fondue, ajouter une gousse d'ail hachée, du paprika fumé,  du curcuma et un peu de sel viking (ou autre sel aromatisé de votre choix).

ajouter alors le tofu et faire chauffer à feu moyen-vif quelques instants en remuant fréquemment.
en fin de cuisson, incorporer de la crème de soja, mélanger et sortir du feu.

ajouter un peu de caviar végé  ou de persil frais ou ce qui vous fait envie.

les autres ingrédients peuvent être cuits ensemble dans une belle cuillère de St Hub (enfin, plutôt dans une poele dans laquelle vous aurez fait fondre une belle cuillère de St Hub, sinon ça va pas rentrer hein... vous aviez compris)

IMG_3270

 

 

bon dimanche à vous!

IMG_3275

 

pour les chats aussi c'est dimanche! (enfin, eux c'est tous les jours les veinards)

IMG_3279

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 20 mai 2020

Gâteau chocolat-gingembre

aujourd'hui j'ai fait un gâteau pour remonter le moral des troupes au boulot, parce que bon, l'ambiance est pas tiptop depuis la reprise...
certains ont trop de travail (au hasard, moi), d'autres n'en ont plus assez, voire plus du tout, et tout ce qui avait été planifié en termes de moyens humains et d'organisation est balayé, et l'avenir, de ce fait, plus qu'incertain.

c'est un constat quasi général partout, trop ou trop peu.
et il faudra bien plus qu'un gâteau chocolat-gingembre pour remonter la pente.

mais il a fait l'unanimité en tout cas, c'est déjà ça... 

IMG_3253

ingrédients

- 2 compotes de pomme nature (100g chaque)
- 1 yaourt nature (soja toujours)
- 2 pots de sucre roux
- 2.5 pots de farine
- 0.5 pot de cacao amer
- 1/2 pot d'huile
- 1 sachet de levure chimik
- 1 cuillère à café bombée de gingembre moulu


préparation

vider les compotes dans un saladier.
ajouter le yaourt, mélanger, et garder le pot pour doser le reste des ingrédients.

verser le sucre, 1 pincée de sel éventuellement et fouetter soigneusement.

ajouter 2 pots de  farine et la levure tamisées, fouetter.

verser l’huile, en mélangeant doucement.

diviser la pâte en deux; dans l'une, mettre le demi pot de farine restant et le gingembre, et bien mélanger.
dans l'autre, mettre le cacao amer et bien mélanger aussi.

graisser généreusement un moule; grâce à mon plus fidèle padawan végé, qui dans un élan d'optimisme, a mis beaucoup de St Hub dans son moule la dernière fois qu'il a fait un gâteau, vous savez la fameuse appréciation masculine du "un peu"... et bien j'ai appris que beaucoup de matière grasse dans le moule = un gâteau aux bords lisses avec une belle croûte!
donc allez-y franchement, on doit bien voir la couleur du St Hub et moins celle du moule! 

préchauffer le four à 180 °.

verser une cuillère à soupe de pâte au gingembre au fond du moule, puis une de chocolat.
une de gingembre, une de chocolat.
et encore, et encore.

c'est un peu long et chiant, mais c'est joli aussi, de voir les cercles (pas très ronds) concentriques se former au fur et à mesure.
pour ma part, j'ai un peu penché le moule pour obtenir un résultat inégal, et j'ai fignolé le dessus à la baguette chinoise.

enfourner 30 à 35 mn environ. c'est prêt quand il est craquelé et doré!

laisser refroidir et démouler, et partagez! 

IMG_3255

IMG_3256

 

 

et ça y est, mes pivoines ont enfin éclos pour la première fois!
je suis très honorée et impressionnée de leur persévérance après toutes ces années sans fleur.

IMG_3235

 


 

Fabienne nous envoie la photo de sa réalisation!
elle n'a pas trop osé mélanger (ça se voit sur la photo), elle a mis un seul pot de sucre (ça ne se voit pas sur la photo) et elle valide totalement!
bisous Fabienne! 😘😘

 

thumbnail_20200524_133929

 

 

et voici celui de Thaï Rawk
elle nous dit "il est trop bon, je compte en refaire un la semaine prochaine pour offrir à une mamie arabe qui m'a donné du henné" 
j'adore l'idée!! 

thumbnail_gateau choco ginngeùmbe

Posté par DarkValkyrie à 21:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 19 mai 2020

Salade composée colorée

pour la beauté du geste hein, parce que je me doute que vous savez faire des très chouettes salades aussi. 
mais le retour des étals de marché, ça fait du bien!!! 

IMG_3185

 

feuille de chêne blonde, roquette, carotte râpée, radis, citron, champignons bella,  sésame, huile d'olive, persil, jus de citron.

(le post le plus court de tout le blog, j'crois! )

IMG_3178

IMG_3181

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 18 mai 2020

Meringues et plus si affinités...

non, je ne vous fais pas une proposition indécente.
(quoique... :roll:  les meringues, ne sont-elles pas indécentes, d'irrésistibles tentatrices, faussement ingénues, sous leur robe à plis immaculée et malgré leur propension à côtoyer les religieuses dans les pâtisseries...? c'est pour se donner l'air fréquentable!!)

c'est juste que, s'il en reste (priez pour leur salut... priez fort) elles feront partie d'un plus grand projet pour la fin de semaine.

en plus, elle se conservent bien dans une boîte en métal. 
donc s'il n'en reste plus, ce sera ma faute, ce sera faute, ce sera ma très grande faute.

bénissez-moi car j'ai déjà commencé à pécher... 


IMG_3242

pour rappel, je vous remets le mode opératoire si vous voulez en faire, mais n'oubliez pas de remercier Saint Joël le Créateur.

amen

ingrédients 
- le jus d'une petite boîte de pois chiche (OMG j'avais oublié le o à boîte!!!! pardon Seigneur, j'ai blasphémé )
- 1 c. à café de jus de citron
- 200gr de sucre glace (minimum... )
- 1 cuillère à café rase de gomme de guar (marche mieux que la maïzécule)
préparation
préchauffer le four à 90°
verser le jus de pois chiches dans un saladier et commencer à fouetter à pleine puissance puis ajouter le jus de citron .
quand le mélange commence à bien monter et devenir bien serré, d'un beau blanc immaculé (comme la Très Sainte Vierge) ajouter la gomme de guar.
je vous préviens ça va devenir sérieusement compact.
on se démonte pas.
ajouter le sucre glace.
encore.
encore!
encore!!
là c'est bon 
et on fouette sans aucun égard pour le batteur qui va peut être s'y voir les pierres. pas grave, il se reposera après.
on peut arrêter de fouetter lorsque c'est devenu bien compact et d'un beau blanc nacré. et on appelle Maryse à la rescousse. 
on préchauffe le four à 90° et on verse la préparation dans une poche à douille pour former des meringues sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, ou mieux, une plaque de petites empreintes en silicone.
 
enfourner entre 2h en mettant la grille au plus bas dans le four , en faisant attention à ne pas ouvrir le four pendant la cuisson, bien que la tentation soit grande.
laisser reposer deux heures de plus dans le four après la cuisson.
votre patience sera, je l'espère, divinement récompensée.

IMG_3244

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 15 mai 2020

Réflexion sur le voyage

6 REFRAINS DE MBENGUISTES QUE NOUS CONNAISSONS PAR CŒUR ET QUI ...

 

les voyages, ça fait rêver quasiment tout le monde.
c'est sur la liste des "choses à faire avant de mourir"

ça permet de découvrir l'Autre, sa façon de vivre, de se nourrir, de voir la vie.
il n'y a pas un voyage dont je n'aie ramené un petit bout de culture culinaire, de philosophie ou d'art de vivre pour enrichir mon quotidien.

avant, quand on voyageait, on envoyait des cartes postales, et surtout on rentrait avec des photos pour faire des soirées diapo (puis des power point, modernisation oblige)
déjà, je trouvais ça chiant, j'ai toujours esquivé les invitations.
pour moi, le voyage, c'est pour soi, pas pour faire baver les autres.

qui n'a jamais entendu dire "ce voyage à Bali, c'était INCROYABLE, on avait la plage RIEN QUE POUR NOUS, tiens regarde les photos" 
et les autres de baver d'envie "tu as trop de chance" ou de ravaler leur jalousie "oui oui, c'est pas mal" d'un air évasif.

je n'ai jamais dit à mon entourage quand je partais, même pas mes parents.
parce que je n'avais pas envie de "devoir raconter" en rentrant. on voyage pour s'enrichir, pas pour épater la galerie, je trouve.

quand j'ai ouvert ce blog, j'ai partagé mes voyages. pourtant je n'ai pas partagé que de la nourriture, loin de là.

pourquoi?  bonne question... :roll:

est ce que sous couvert du généreux concept de "partage" il n'y a pas surtout un appel à l'approbation des autres, aux likes, à influencer inspirer les autres qui s'empressent de vouloir faire pareil, ou de nous renvoyer une image enviable de nous-mêmes?

en premier lieu, je l'ai fait pour parler de la cuisine locale, puisqu'ici, on parle de nourriture (pour rappel )
mais aussi, parce que je ne vous connais pas personnellement, donc je n'ai rien à vous prouver, et je ne verrai pas les étoiles dans vos yeux, ni la bave sur vos lèvres (ni la suprême indifférence, tout à fait entendable aussi ). parce que vous allez pas me poser des questions concon comme quand on le raconte en live. 
"alors les Anglais, tous roses et gras?"
"alors les Italiennes, toutes des bombasses?"
"alors les Irlandais, tous roux et pochtrons?"

ça me semblait plus légitime de partager ici plutôt qu'en vrai. 

pareil pour le Hellfest. à mon boulot, y a que ma directrice qui sait où je vais, parce que je dois bien poser la même date tous les ans (d'ailleurs cette année, j'ai eu droit à "vous avez vu, votre festival il est annulé" - "ah boooooon? sans déconner!!!")

et puis, malgré le peu de temps que je passe sur le net, je vois inévitablement des choses. des liens, des vignettes pour cliquer dessus (je clique pas,la vignette suffit pour comprendre), des articles.

j'ai vu des choses qui m'ont abasourdie: par exemple, un reportage sur Venise (sur arte je crois, je sais plus c'était à la salle de sport lol) qui montre à quel point la ville appartient aux multinationales du tourisme, comment les Vénitiens se font expluser de leur ville pour faire des airbnb, que quand vous visitez Venise, sur les 100 prochaines personnes que vous croisez, probablement moins de 2% seront des habitants de la ville, comment l'artisanat local disparaît au profit de la camelote chinoise, comment les monuments s'abîment (et après on fait la chasse aux pigeons, sans déconner ).

ça m'a rappelé mon voyage à Florence... à Pise exactement, comment tout le monde fait la photo "je soutiens la Tour pour qu'elle tombe pas", les uns à côté des autres, non stop, et la postent en direct sur les réseaux, tant qu'à faire. quand c'est pas les perches à selfie qui enlaidissent tout ce que vous voyez. 

ça m'a rappelé mon voyage à Paris, pour l'expo Toutânkhamon, il y a un an (OMG, pile un an!!!) je ne crois même pas l'avoir évoqué ici, j'avais posté le salon de thé Lily of the Valley et Hank Pizza ; les gens prenaient des photos des vitrines d'objets millénaires, et passaient à la suivante sans même un regard ni une pensée pour ces objets qui ont traversé le temps, fabriqués par des humains comme nous, avec des moyens bien "inférieurs" aux nôtres, et pourtant d'une précision, délicatesse, solidité incroyable.
j'ai eu un peu plus de "chance" à l'exposition Tolkien, car les gens présents (j'y suis allée en heure creuse aussi) s'attardaient un peu plus sur les objets, bon il y avait pas mal de lecture aussi lol, et puis c'était interdit de faire des photos. malgré ça, des gens en faisaient quand même, et même des selfies... et les gardiens du musée, ben eux aussi ils étaient sur leur téléphone alors ils ne voyaient pas les gens qui ne respectaient pas le règlement...

ça m'a rappelé le Hellfest, dont l'ambiance se dégrade d'année en année, car de plus en plus de "grand public" y va, des influenceur/ses, des youtubeur/ses, des gens qui veulent faire de l'argent avec leur vidéos; et qui s'en foutent de la musique. j'ai vu des gens assis par terre en plein concert, scroller des pubs ou instagram sur leur téléphone... alors que de vrais mordus de metal (dont des potes de mon groupe!) n'ont pas pu avoir de place.
je vous avais dit que je me tâtais pour y retourner...

j'ai appris récemment que mon ancien appartement, (qui avait été visité par un charmant jeune couple) est devenu un airbnb.
je n'ai jamais pris d'airbnb, et je n'en prendrai jamais. j'irai toujours dans un hôtel indépendant, qui emploie des gens du coin, qui travaille avec des partenaires locaux, qui fait vivre sa ville.
j'ai mené ma petite enquête, le monsieur qui a racheté mon appartement en a aussi à la montagne, et il n'est pas d'ici. ça me pose question: comment on récupère la clé d'un airbnb? (bon ça va pas m'empêcher de dormir hein)

et ce matin, je suis tombée sur ça:

https://mrmondialisation.org/donne-moi-la-main-menino/?utm_source=actus_lilo

je l'ai lu (l'article, pas le livre).
j'ai pensé à Madonna, qui vivait au Portugal pour coller son fils dans un centre de foot prestigieux et parce que c'est avantageux fiscalement parlant (mais je crois qu'elle est partie parce qu'elle était offensée qu'on ne lui donne pas des passe-droits comme rentrer à cheval dans une église millénaire par exemple... et parce que son fils était pas aussi doué qu'elle aurait voulu... bref, osef).
j'ai pensé à mes parents, qui ont évoqué l'idée de finir leur retraite au Portugal (ils sont racistes et détestent le Sud, mais c'est intéressant financièrement)
j'ai pensé à ma soeur, qui vit en camion et qui va y aller aussi, pour le soleil, et parce que c'est pas cher.

j'ai pensé à ma copine Fabiola qui est allée à Malte (ou je sais même plus où lol, c'est ptêt Madère), pour faire le circuit "Tournage de Game of Thrones"
(OMG si je rajoute netflix et facebook, j'aurais écrit tous les gros mots les plus utilisés/recherchés et que je m'applique à prononcer le moins possible)

j'ai pensé à ce mec qui dénonce le tourisme de masse en faisant sur son site des patches avec les selfies des gens, à des endroits populaires, où tout le monde fait la même photo, et la poste sur instagram (et voilà le dernier gros mot ) et c'est édifiant comme les gens s'imitent les uns les autres en cascade.
genre ceux qui font deux heures de queue les uns derrière les autres pour faire the selfie devant une vue de rêve, et hop, c'est fini, suivant.
mises à côté les unes des autres, ça crie la "légitimité" de vouloir faire comme les autres et avoir aussi "droit au rêve" (d'ailleurs maintenant que j'y pense, que crois que c'est le voyagiste FRAM qui avait comme slogan "j'y ai droit!")

 

j'ai pensé aux 7 ans où j'ai travaillé à l'aéroport à faire passer des groupes de touristes débiles joyeux et farceurs qui allaient s'entasser dans les hôtels 25 étoiles en Tunisie ou au Maroc ou à Majorque pour manger comme des ogres aux buffets continentaux et bronzer à la piscine, faire un tour de car où on a eu préalablement soin de chasser les mendiants sur le circuit, et qui ramèneront des souvenirs achetés à la boutique de l'hôtel. (oui on m'en a ramené des souvenirs de l'hôtel)
c'était y a longtemps, c'était encore le temps des soirées diapo, et pourtant ça me contrariait déjà pour les gens de ces pays, qui voyaient arriver bus sur bus de touristes blancs en canotier et chemises à fleurs (parce qu'ils montent comme ça dans l'avion) appareil photo sur le ventre (ok maitenant c'est téléphone dans la poche arrière)

le voyage, dans le sens noble du terme, n'existe plus.
maintenant c'est une "expérience".
et il faut cumuler les expériences, en avoir au moins autant que les autres, voire plus.
et que ça se voie, surtout. quitte à dépenser de l'argent, autant que ça se sache.

alors j'ai décidé de ne plus participer à cette mise en scène.
avec mon tout petit blog référencé nulle part, j'ai décidé, à mon humble niveau, que je ne posterai plus de photos de mes déplacements.
il y en a déjà bien assez ailleurs.

si je revoyage un jour (pour le moment ça semble assez compromis, et c'est très bien, fuck l'économie, vive le ciel bleu et clair, vive les dauphins et les requins dans les ports, les pigeons tranquilles sur la place San Marco,  les phoques sur les plages) je ne posterai que des photos de nourriture. et je ne dirai pas précisément où je suis. (et je ne prendrai pas de airbnb )

ça ne changera rien à mon humble niveau, pas plus qu'être végé ne change quelque chose au niveau individuel.
mais je ne participerai pas par défaut à cette société qui nous demande de montrer, d'exposer, de "mater" (je déteste ce mot, mais il prend ici tout son sens), de commenter, de retweeter, d'imiter, de ... suivre. 

parce que comme l'a si bien dit Gandhi, "vous devez incarner le changement que vous voulez voir se produire dans le monde."

autant donner l'exemple 

Posté par DarkValkyrie à 20:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
mardi 12 mai 2020

Soupe aux boulettes, d'inspiration arabe

je la trouve aussi réconfortante que la fameuse "soupe au poulet" qui soigne la grippe (et le choléra, et la connerie humaine... ah, non, on me dit à l'oreillette que ça y a pas de remède... my bad)

non que j'aie besoin de réconfort, mais ça pourra faire des réserves si un jour j'en ai besoin (mais les Valkyries ont-elles besoin de réconfort? je vous dirai ça)

bref! cette soupe est aussi très bonne, et un peu suédoise lol, à cause des boulettes.

IMG_3205
ingrédients

- des boulettes de légumes (celles d'ikéa sont parfaites, mais n'importe quel autre modèle que vous préféreriez , voire faites maison! c'est très mieux aussi)
- 2 légumes de votre choix (patate douce, courgette surgelée, pour ma part)
- une gousse d'ail
- pâtes à potage: stelline, alphabet, vermicelle, perles du japon (le truc en tapioca là...)
- épices arabes (alternativement ou cumulativement): carvi, coriandre (moulue + feuilles), piment, curcuma, cannelle, gingembre, cumin, muscade
- thym, romarin
- huile d'olive
- sel, poivre

 

préparation

dans une marmite, verser l'huile, et la mettre à chauffer doucement.
éplucher et hacher l'ail puis le rajouter dans l'huile, avec les épices et les herbes.
laisser chauffer ensemble quelques minutes à feu doux.

laver et trancher la patate douce en cubes (vous pouvez laisser la peau si elle est bio).
les ajouter dans l'huile avec les courgettes (ou les autres légumes évidemment) et les boulettes.

saisir à feu vif pendant environ 5mn en remuant souvent.
recouvrir ensuite d'eau, baisser le feu et laisser cuire à petits bouillons 10mn environ.

en fin de cuisson, rajouter les pâtes de votre choix, et laisser cuire 5 à 7mn de plus.

servir chaud.

IMG_3203

  un peu de musique pour aller avec? ♪♫♫♪♪
 Myrath - Born to survive

Posté par DarkValkyrie à 18:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
dimanche 10 mai 2020

Chaussons banane-vanille du dimanche après midi

c'est cool parce que comme je vous parle par écrit, je peux bloguer la bouche pleine 

je sais ça fait cliché, mais l'ambiance là tout de suite, c'est: chaussons banane-vanille tout chauds + thé + DVD Notting Hill.
bah oui, faut fêter que j'ai acheté hier un lecteur DVD externe d'occasion (merci le bon coin) parce que mon (relativement) nouveau PC n'a pas de lecteur CD-DVD (c'est obsolète, voyez-vous... )

ça faisait un an et demi (non mais allô ) que j'avais pas pu regarder mon Sherlock Holmes hebdomadaire (celui avec Robert et Jude, ofc), non mais un an et demi!!!!!
évidemment j'ai commencé par ça hier.
pas taper si je vous dis que j'étais plus contente de les revoir que de retrouver mes collègues demain? (nan mais ils sont super sympa mes collègues, c'est juste que j'aime beaucoup Sherlock and John) 

et pourquoi Notting Hill? (si si, je sens bien que je dois me justifier!) bon, déjà, Julia Roberts / Hugh Grant, hein, what else?
et puis bon, ce film fait tellement la part belle à Londres (et en plus il pleut aujourd'hui alors j'ai encore plus envie d'y aller!!), et Londres avec un peu autre chose que Big Ben, Tower Bridge ou the London Eye, ça (me) fait plaisir! 

bon, pardon pour la tranche de vievie insignifiante...
en même temps, fallait meubler un peu parce que ces chaussons sont tellement simples et faciles que je vois pas ce que j'aurais pu dire pour vous les vendre, le titre est assez racoleur, à mon humble avis.

IMG_3211

 

pour une dizaine de chaussons, il vous faudra une pâte feuilletée, deux bananes, de la vanille en poudre (ou en gousse, qu'il faudra fendre et récupérer tous les grains avec une pince à épiler et une loupe, choisis ton camp) et du sucre en poudre, moi j'ai mis du complet, c'est trop meilleur, mais faites comme vous voulez!

bon, c'est pas , il faut écraser les bananes avé le sucre et la vanille, découper des ronds de pâte, après l'avoir près à l'ablement  (oui oui j'assume) étalée bien sûr (ça marche mieux), déposer un peu de banane sur la moitié de chaque rond, replier, souder avé les doigts (ou la fourchette, y en a qui préfèrent, je ne juge pas), passer un peu de crème + sirop d'agave dessus pour dorer, et enfourner 20mn environ à four chaud, i.e. 200°.

voilà vous savez tout.

servez avec un thé (noir + lait s'il fait gris, ou vert + fruité s'il fait bô; m'enfin, c'est vous qui voyez)

IMG_3213

et pour contrebalancer la miévritude du jour/rétablir l'équilibre dans la force, je vais faire un peu de guitare électrique moi.

Posté par DarkValkyrie à 18:42 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
jeudi 7 mai 2020

Bruschetta aux haricots blancs

allez, aujourd'hui, on part sur une bruschetta presque antique! 
(variante, "on est sur", ou "on reste sur")

vous avez déjà entendu cette expression vous aussi?
on l'entend partout, dans les restaurants un peu concept, les magasins de thé, les parfumeries, la cosmétique... pourquoi?
POURQUOI??? D'OU CA VIENT???? 

merci de m'instruire.

bon vous je sais pas, mais moi j'ai faim! 😋

IMG_3163

ingrédients

- des haricots blancs, idéalement cannellini
- ail
- sauge 
- piment en poudre
- un peu d'huile
- une tomate (en saison, donc attendrez encore un peu) ou du bon coulis de qualité
- des belles tranches de pain bien sûr!

 

préparation

si vous avez pris des haricots secs, il faudra d'abord les laisser tremper une nuit, puis les cuire dans beaucoup d'eau, avec de la sauge, et du piment.
en fin de cuisson, égoutter (garder le bouillon, il est très bon!), ajouter la tomate et l'huile.

s'ils sont déjà cuits,  les faire réchauffer dans un peu d'huile, avec la sauge et le piment aussi.
ajouter la tomate en fin de cuisson.

faire griller le pain, et le frotter d'ail frais (que pour ma part, j'ai rajouté dans les haricots après)

déposer le  pain dans une assiette, puis mettre une belle louche (voire plusieurs!) de haricots dessus.

version pauvre (ou light) : verser juste le bouillon des haricots, et vous gardez les haricots pour un autre plat/repas.

saler, rajouter un peu de poudre de piment, pourquoi pas un peu de persil frais ou de l'origan.

ce que je préfère dans la bruschetta, c'est le pain imbibé de sauce tomate parfumée.
un restaurant près de chez moi en fait des fabuleuses avec un pain épais, wow, c'est décadent.

IMG_3164

IMG_3165

 

 

hier, non à l'heure où blanchit la campagne, mais celle où le jour rend les armes avec grâce et majesté. 

IMG_3191

 

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
vendredi 1 mai 2020

Couronne à la verveine

l'an dernier, au 1er mai, je vous avais parlé de l'amour courtois,  et des galants qui amenaient leur dame dans les bois pour leur faire des couronnes de muguet.

cette année, allons voir le côté païen de la chose! le 1er mai est aussi le jour d'une autre fleur: l'aubépine, rattachée à la fois à la Vierge Marie et aux fées.
on célèbre ce jour l'union du dieu et de la Déesse, du masculin et du féminin, et toujours, l'abondance et la générosité de la Nature.

selon certains textes du mythe arthurien, c'est lors de cette nuit que le futur roi Arthur a suivi les rites initiatiques qui ont fait de lui un adulte (je vous fais pas un dessin ), et il aurait engendré cette nuit-là sans le savoir son fils Mordred avec sa demi-soeur, sans le savoir aussi, puisqu'il était de coutume de désigner un représentant du dieu et une représentante de la Déesse pour accomplir "le Grand Mariage" sous le signe du Grand Cornu (King Stag) le cerf.

et tandis que les dames nobles et chrétiennes réprouvaient ces traditions, bien souvent leurs servantes (filles des villages, paysannes, païennes) sortaient de la maison ce soir là, pour  aller dans les champs et les bois, participer au rite et aux grands feux allumés pour la fête de Beltane.

alors pour célébrer moi aussi l'abondance de la Terre, j'ai fait une couronne, avec de la verveine... de Germaine!

IMG_3141

ingrédients

- 200g de farine 
- 80ml de sirop de verveine
- 1 sachet de levure chimik 
- 60g de St Hub végétal à température ambiante 
- 30cl buttermilk: 30cl de lait de soja + 1 bonne cuillère à soupe de vinaigre de cidre, voire un peu plus ^^

- pour le glaçage: du sucre glace + une infusion de verveine (la mienne a infusé toute la nuit au clair de lune)

- pour la décoration: des fleurs naturelles, ou de la pâte d'amande colorée (attention au rose) ou  blanche + des colorants alimentaires (idem)

 

préparation

préchauffer le four à 180°, oui oui, pour une fois, tout de suite.

mélanger ensemble la farine et la levure, puis ajouter le St Hub et mélanger à la main, rapidement (ce n'est pas grave s'il reste des morceaux)

verser ensuite le sirop de verveine.

puis verser le buttermilk et bien amalgamer le tout avec une cuillère en bois en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre (les fées disent que cela donne plus de force à la préparation)

verser  dans le moule et enfourner pour environ 30mn, que le dessus soit juste doré.

pendant ce temps, vous pouvez préparer les décorations si vous voulez, et l'infusion de verveine.

attendre que le gâteau soit complètement refroidi, et l'infusion de verveine aussi, pour préparer le glaçage.

vous pouvez vous amuser avec le glaçage. pour ma part, j'ai fait en deux fois: un glaçage light pour le rendre brillant, puis un plus épais, en "touche"

remettre le tout au fridge au moins 2 heures. décorer avant de servir, si possible en hommage à notre mère la Nature ♥
les couleurs associées à cette célébration sont le rouge (principe masculin), le blanc (principe féminin) et le vert (la nature); le mauve, le rose et le jaune sont aussi possibles (pour symboliser les fleurs)

petit tip: comme ma pâte d'amande était assez dure, afin de la rendre plus souple, je l'ai mise à réchauffer.... sous mon chat qui dormait! (sachant que la température corporelle d'un chat est de 38-39°, ça va assez vite, merci Samouraï!)

IMG_3107

IMG_3109

IMG_3110

IMG_3128

IMG_3119

IMG_3118

IMG_3122

IMG_3136

IMG_3113

IMG_3143

 

toujours bien avec une tasse de thé et de la bonne lecture
(ou rerere lecture, pour changer!! une de mes bibles!! )

IMG_3159

IMG_3162

 

 

le jour c'est bien aussi pour les photos  

IMG_3171


 

et le gâteau de célébraton de ma Germaine! 
roulé à la confiture d'abricot (fabrication familiale)

Beltane 7

Beltane 5

Beltane 4

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,