aujourd'hui, on va causer remèdes de grand-mère.
même si je n'aime pas trop cette expression, elle parle à tout le monde.

en fait, nos grand-mères, et leurs aïeules avant elles, utilisaient ces remèdes sans être encore des grand-mères ^^

j'aime mieux dire remèdes à l'ancienne, ou remèdes des campagnes.

mais bref, trève de sémantique.
si vous avez une bouillotte, courez la sortir du placard.
si vous en avez pas, courez en acheter une!
si vous en avez une, courez en acheter pour offrir! 

b


d'abord, un peu d'histoire
(et ouais )

maintenant qu'on a le confort moderne, l'électricité, le chauffage, l'eau chaude, l'isolation, tout ça,  il est facile de se réchauffer, même dans les régions très froides.

mais avant... c'était une autre histoire! les maisons étaient mal isolées, voire pas du tout, les moyens de se chauffer étaient plus rustiques, forcément, mais aussi moins systématiques: les fermes étaient attenantes aux étables, l'âtre était souvent le seul point chaud de la maison; en Russie, le petch (four à bois) trônait dnas la cuisine et toute la vie du foyer tournait autour. certains modèles comportaient même un lit pour dormir au chaud!! 

Capturephoto: Alexey Danichev/Sputnik



la bouillotte telle qu'on la connaît n'a pas toujours existé.
dans l'ancien temps, on a d'abord utilisé des briques qu'on chauffait dans la cheminée, qu'on enveloppait de linge et qu'on plaçait au fond du lit.
il y a eu aussi la chaufferette, casserole en cuivre à long manche, que l'on emplissait de braises et avec laquelle on "repassait" le matelas pour le réchauffer.

les premières bouillottes remplies d'eau chaude ont d'abord été en cuivre, ou en grès, on les enveloppait également d'un linge avant usage.

bouillottephoto: Ebay


la bouillotte en caoutchouc a fait son apparition dans les années 50.

mais petit à petit, pour une raison sociologique que je n'ai pas approfondie (je vais pas écrire une thèse sur les bouillottes, non plus la bouillotte a perdu de sa popularité et a été reléguée au rang de "truc de mémé" (voilà pourquoi "remède de grand-mère", là on parle bien de mémé)

elle existe toujours de nos jours, mais elle est concurrencée par des bouillottes dites "sèches", avec des grains ou des noyaux en lieu et place de l'eau, que l'on passe au micro onde.
elle se glamourise aussi, prenant souvent la forme de peluche (mais mettre une peluche au micro onde, pour moi c'est impensable   ; et puis j'ai pas de micro onde, d'abord. mais même)
et puis les bouillottes à grains ou à noyaux, ça finit pas sentir irréversiblement les cérales grillées (dixerunt mes amies qui en utilisent) et il faut en racheter régulièrment...

Fashy-bouillotte-eau-2-litres

la bouillotte est écologique, économique, et naturelle (par sa fonction, j'entends, pas nécessairement sa fabrication)
on devrait tous en avoir une chez soi!! (voire plusieurs!)
moi j'en ai eu plusieurs, mais pas à la fois. j'en ai craqué pas mal avant de bien savoir les utiliser 

alors! qu'est-ce qu'on peut faire avec une bouillotte? (en rose, essayé et approuvé!)

soulager les maux de ventre
règles douloureuses, spasmes de l'intestin, ballonnement, syndrome du colon irritable, stress... allongez vous et déposez la bouillotte à l'endroit sensible, détendez vous. c'est juste magique!! 🎇✨🌟

aider la digestion, oui oui!
la bouillotte est souveraine pour aider le foie! le foie est l'organe le plus chaud du corps.
un supplément de chaleur stimule son  travail d'élimination et  la vésicule biliaire .
cela aide grandement, dans le cas d'une détox, d'un jeûne, ou d'une digestion pénible (bon, c'est pas une raison pur s'empiffrer, hein, j'vous vois v'nir )
placée dans le bas du dos, elle aidera également le travail des reins .

soulager les torticolis
comme le chaud aide à détendre les muscles contractés, la bouillotte soulage beaucoup les douleurs cervicales et dorsales.

récupérer après le sport
et oui, elle dorlote aussi les muscles endoloris et calme les courbatures.

calmer les douleurs articulaires
ça, j'ai pas, Dieu merci. mais la bouillotte est indiquée aussi pour calmer la douleur d'articulations due à l'arthrose ou aux rhumatismes.

décongestionner les jambes lourdes
en version froide, s'il vous plaît! 

apaiser les anxiétés
et oui, le chaud, ça rassure, ça nous rappelle, inconsciemment, la fusion avec notre maman. et quoi de plus rassurant qu'une maman? posée sur le plexus solaire, quitte à se recroqueviller autour, comme un foetus, oui oui, tout à fait, la bouillotte apaise le mental agité 

dormir comme un bébé
réchauffer un lit tout froid, se réchauffer les pieds, s'endormir rapidement, ressentir une merveilleuse détente, sombrer avec délices dans le monde des rêves... mettez une bouillotte dans votre lit!! (et un sachet de lavande près de votre oreiller)
en effet, réchauffer les pieds permet de s'endormir plus facilement, essayez si vous ne me croyez pas! 
en plus, cela évite de monter la température de la chambre, ce qui n'est ni écologique, ni économique, ni salutaire.

pour faire dormir les bébés!
chauffer un peu le lit du bébé avant de le coucher facilite son endormissement et le rassure.
ne pas laisser la bouillotte avec le bébé, pour ne pas risquer qu'il se brûle.

pour faire du bien à votre chat!!
le chat et la bouillotte, ça fait bon ménage. si le vôtre squatte votre bouillotte, comme Samouraï en ce moment même... envisagez de lui en acheter une rien qu'à lui, ainsi pas de dispute.

💡comment reconnaître une bouillotte de qualité
- elle est en caoutchouc opaque, monochrome, assez épais (traditionnellement rouge tomette, mais y en a des fantaisie, maintenant. la mienne est bleu ciel)
- elle comporte un trou à la base, qui permet de la suspendre la tête en bas (avec un crochet généralement fourni, sinon fabriquez un crochet en fil de fer) afin de bien la vider après utilisation, et éviter que des bactéries ne s'y forment
- elle a un côté rainuré, un peu épais qui isole un peu de la chaleur,  et un côté plus fin (un damier est généralement sérigraphié dessus) pour avoir beaucoup de chaleur. à vous de voir les besoins que vous avez! 
- elle coûte généralement une dizaine d'euros; méfiez vous des petits prix, la qualité n'est pas au rendez vous, personne n'a envie d'une bouillotte qui se perce ou ferme... mal

comment bien utiliser une bouillotte en caoutchouc
- remplissez-la avec de l'eau frémissante, mais pas bouillante (80-85° environ)
de l'eau bouillante finira par la percer, et là... c'est très dangereux (ça m'est arrivé en bivouac... j'ai gaspillé presque tout mon réchaud pour faire bouillir l'eau,  évité de peu la brûlure, et j'ai dormi sur un  matelas mouillé après.... pas top en pleine montagne...)
- remplissez la au dessus de l'évier, lentement, en visant bien
- ne la remplissez pas totalement, et chassez l'air avant de la fermer. attention aux vapeurs brûlantes.
une bouillotte 3/4 pleine sera plus souple et épousera l'endroit où vous la déposerez. bombée, elle se calera moins et offrira moins de surface
- c'est bête comme conseil, mais veillez à ce que le bouchon soit bien serré
- enveloppez la d'un linge ou d'une serviette , ou posez la sur vos vêtements. à même la peau c'est rarement tenable.
- videz la après usage, et suspendez la tête en bas pour bien l'égoutter

🚫dans quel cas ne pas utiliser de bouillotte
- ne pas utiliser sur les entorses, les fractures, les claquages, les élongations, les déchirures musculaires… (pour une entorse, une bouillotte froide peut être utile, cependant!)
- ne jamais utiliser la bouillotte sur le coeur, la tête, sur l’estomac en cas d’ulcère, ni en cas d’hépatite.

alors,  convaincu/es?  

 et comme ça, vous savez quoi offrir à Noël!!