lundi 5 décembre 2016

Post pas mangeable mais nécessaire: rappel sur la fourrure

parce que je constate avec horreur et beaucoup de peine une immense recrudescence de la vraie fourrure, notamment sur les capuches, et parce que quand j'en parle avec les gens, la plupart ne pensent pas que c'est du vrai ("mais je l'ai payé 15€!! ça peut pas être du vrai"), je voulais faire un petit récap sur la fourrure.

je passerai volontairement sur les tortures, conditions de détention, de capture et de mise à mort, parce que sinon on va faire un suicide collectif, mais si vous voulez en savoir plus, vous avez des infos fiables, des pétitions et de la documentation ici: http://www.fourrure-torture.com/ 

pour moi, il y a juste une question: lequel a vraiment besoin de sa fourrure?

6_Bu475nouveau-chaud-hiver-manteau-de-fourrure-femme

 

en fait, il se trouve que 30 Millions d'amis a fait un article dessus, dont je vais retranscrire l'essentiel ici.

Plus de 56 millions d’animaux sont tués chaque année dans le monde uniquement pour leur fourrure.
Renard, visons, lapins… sont victimes de la mode, sacrifies sur l'autel de la futilité.
Boutiques de luxe mais aussi prêt-à-porter continuent de proposer des manteaux, des vestes ou des accessoires en fourrure véritable.

UN CONSOMMATEUR AVERTI EN VAUT 2

Il n’est pas toujours facile de distinguer la vraie de la fausse fourrure. D’autant que les prix ne sont plus un indice : la fourrure animale est devenue accessible.

- Bien lire l'étiquette :

Premier réflexe à avoir, vérifier l’étiquette de votre futur achat : les étiquettes conformes* doivent indiquer clairement le mot « fourrure » suivi du nom de l’espèce animale - comme « fourrure de lapin » - et préciser les parties du produit qui sont constituées de fourrure (bordure de capuche, etc.).

Malheureusement, les étiquettes ne sont pas toujours aux normes ou trompeuses. Par exemple, certaines étiquettes indiquent le nom scientifique de l’animal (belette = Mustela frenata / hermine = Mustela erminea) ou son nom en anglais pour perdre le consommateur (raccoon = raton-laveur / fox = renard / mink = vison).

   on peut faire aussi vous croire que c'est"que" du loup, renard ou du lynx pour minimiser le fait qu'il s'agisse en réalité de chien ou de chat, chose autorisée en Chine, où sont fabriqués la plupart des vêtements.

Sans compter que certaines boutiques n’hésitent pas à mentir en affirmant qu’il s’agit de fausse fourrure alors que c’est de la vraie.

- Regarder attentivement la fourrure :

Contrairement à la fausse fourrure, la vraie fourrure a une base de cuir. De plus, si vous soufflez dessus, les poils se diviseront aisément. 
 
Autre test : le toucher ! La fourrure véritable est douce et souple et il est facile d’enrouler les poils autour des doigts. En général, la fausse fourrure est un peu plus rêche. 
 
Si vous avez déjà acheté un produit mais que vous avez un doute, un autre test existe : plantez une aiguille dans la base du produit pour tester sa résistance. Le vrai cuir sera plus résistant. 

l'article entier: http://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/11231-fourrure-comment-la-reperer-dans-les-magasins/?utm_source=4nov2016&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter 

faites-le tourner!! trop de gens sont dans le flou!! 

 

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [13] - Permalien [#]