hier, j'ai eu l'occasion de me remémorer ces vers, avec une collègue qui est allée au théâtre la veille au soir.

"je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue
un trouble s'éleva dans mon âme éperdue
mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler,
je sentis tout mon corps et transir et brûler."

classique, mais intemporel.
j'adore.

et sinon, plus terre-à-terrement, après, j'ai mangé ça:

P5293572


































entrée

-coeur de salade, olives et vinaigrette soja

plat

- riz au sésame et bolognese de voir le post d'hier


dessert

- compote de pomme nature avec raisins secs et cranberries séchées

P5293570

P5293569