j'avoue, le plus dur à décrocher, ça a été le fromage...

c'était un peu mon meilleur ami, quand même, il faut bien le dire.

l'autre jour, je suis allée au resto avec un pote.
c'était une pizzeria (le resto, pas le pote).
c'était ma première pizza que j'allais demander vegan.
une pizza sans fromage, c'est pas vraiment une pizza pour moi, mais bon, il faut tenter...

donc "une quatre saisons sans mozzarella" fut ma commande.
la serveuse, concernée,  proposa un autre fromage à la place de la mozzarella ; je déclinai poliment.
le pote prit un calzone jambon/fromage/ ptêt champignons aussi, chéplu.

j'ai dû demander de l'huile (d'olive, j'aime pas bien celle kipik) pour humecter un peu car c'était très sec.
en fait, c'était pas très bon...

assez dépitée, je me suis tournée vers le pote, avec son fromage moelleux dans son calzone ( calzone = chausson et non caleçon! attention ne me faites pas dire ce que j'ai imaginé! ) et il me dit: "c'est pas bon."

verdict: la pizzeria est nulle, c'est pas l'absence/ présence de fromage qui fait la différence.

à retenter ailleurs donc.

mais quand je pense au fromage avec un soupçon de nostalgie, je me rappelle que

 

fromage =

transport_boeufs

 

et tout de suite, mon envie devient dérisoire, égoïste, vaine.

je sais, c'est cash ...

all I'm offering is the truth, nothing more.