143070-43017-sif

 

ici on cause sérieux (ça doit être à peu près la seule partie du blog où c'est le cas)

le véganisme ça peut être très fun, il n'en faut pas moins oublier que ce n'est qu'une partie de la lutte contre toute forme d'oppression et d'exploitation des animaux.

 

 

 

 

 

vendredi 15 mai 2020

Réflexion sur le voyage

6 REFRAINS DE MBENGUISTES QUE NOUS CONNAISSONS PAR CŒUR ET QUI ...

 

les voyages, ça fait rêver quasiment tout le monde.
c'est sur la liste des "choses à faire avant de mourir"

ça permet de découvrir l'Autre, sa façon de vivre, de se nourrir, de voir la vie.
il n'y a pas un voyage dont je n'aie ramené un petit bout de culture culinaire, de philosophie ou d'art de vivre pour enrichir mon quotidien.

avant, quand on voyageait, on envoyait des cartes postales, et surtout on rentrait avec des photos pour faire des soirées diapo (puis des power point, modernisation oblige)
déjà, je trouvais ça chiant, j'ai toujours esquivé les invitations.
pour moi, le voyage, c'est pour soi, pas pour faire baver les autres.

qui n'a jamais entendu dire "ce voyage à Bali, c'était INCROYABLE, on avait la plage RIEN QUE POUR NOUS, tiens regarde les photos" 
et les autres de baver d'envie "tu as trop de chance" ou de ravaler leur jalousie "oui oui, c'est pas mal" d'un air évasif.

je n'ai jamais dit à mon entourage quand je partais, même pas mes parents.
parce que je n'avais pas envie de "devoir raconter" en rentrant. on voyage pour s'enrichir, pas pour épater la galerie, je trouve.

quand j'ai ouvert ce blog, j'ai partagé mes voyages. pourtant je n'ai pas partagé que de la nourriture, loin de là.

pourquoi?  bonne question... :roll:

est ce que sous couvert du généreux concept de "partage" il n'y a pas surtout un appel à l'approbation des autres, aux likes, à influencer inspirer les autres qui s'empressent de vouloir faire pareil, ou de nous renvoyer une image enviable de nous-mêmes?

en premier lieu, je l'ai fait pour parler de la cuisine locale, puisqu'ici, on parle de nourriture (pour rappel )
mais aussi, parce que je ne vous connais pas personnellement, donc je n'ai rien à vous prouver, et je ne verrai pas les étoiles dans vos yeux, ni la bave sur vos lèvres (ni la suprême indifférence, tout à fait entendable aussi ). parce que vous allez pas me poser des questions concon comme quand on le raconte en live. 
"alors les Anglais, tous roses et gras?"
"alors les Italiennes, toutes des bombasses?"
"alors les Irlandais, tous roux et pochtrons?"

ça me semblait plus légitime de partager ici plutôt qu'en vrai. 

pareil pour le Hellfest. à mon boulot, y a que ma directrice qui sait où je vais, parce que je dois bien poser la même date tous les ans (d'ailleurs cette année, j'ai eu droit à "vous avez vu, votre festival il est annulé" - "ah boooooon? sans déconner!!!")

et puis, malgré le peu de temps que je passe sur le net, je vois inévitablement des choses. des liens, des vignettes pour cliquer dessus (je clique pas,la vignette suffit pour comprendre), des articles.

j'ai vu des choses qui m'ont abasourdie: par exemple, un reportage sur Venise (sur arte je crois, je sais plus c'était à la salle de sport lol) qui montre à quel point la ville appartient aux multinationales du tourisme, comment les Vénitiens se font expluser de leur ville pour faire des airbnb, que quand vous visitez Venise, sur les 100 prochaines personnes que vous croisez, probablement moins de 2% seront des habitants de la ville, comment l'artisanat local disparaît au profit de la camelote chinoise, comment les monuments s'abîment (et après on fait la chasse aux pigeons, sans déconner ).

ça m'a rappelé mon voyage à Florence... à Pise exactement, comment tout le monde fait la photo "je soutiens la Tour pour qu'elle tombe pas", les uns à côté des autres, non stop, et la postent en direct sur les réseaux, tant qu'à faire. quand c'est pas les perches à selfie qui enlaidissent tout ce que vous voyez. 

ça m'a rappelé mon voyage à Paris, pour l'expo Toutânkhamon, il y a un an (OMG, pile un an!!!) je ne crois même pas l'avoir évoqué ici, j'avais posté le salon de thé Lily of the Valley et Hank Pizza ; les gens prenaient des photos des vitrines d'objets millénaires, et passaient à la suivante sans même un regard ni une pensée pour ces objets qui ont traversé le temps, fabriqués par des humains comme nous, avec des moyens bien "inférieurs" aux nôtres, et pourtant d'une précision, délicatesse, solidité incroyable.
j'ai eu un peu plus de "chance" à l'exposition Tolkien, car les gens présents (j'y suis allée en heure creuse aussi) s'attardaient un peu plus sur les objets, bon il y avait pas mal de lecture aussi lol, et puis c'était interdit de faire des photos. malgré ça, des gens en faisaient quand même, et même des selfies... et les gardiens du musée, ben eux aussi ils étaient sur leur téléphone alors ils ne voyaient pas les gens qui ne respectaient pas le règlement...

ça m'a rappelé le Hellfest, dont l'ambiance se dégrade d'année en année, car de plus en plus de "grand public" y va, des influenceur/ses, des youtubeur/ses, des gens qui veulent faire de l'argent avec leur vidéos; et qui s'en foutent de la musique. j'ai vu des gens assis par terre en plein concert, scroller des pubs ou instagram sur leur téléphone... alors que de vrais mordus de metal (dont des potes de mon groupe!) n'ont pas pu avoir de place.
je vous avais dit que je me tâtais pour y retourner...

j'ai appris récemment que mon ancien appartement, (qui avait été visité par un charmant jeune couple) est devenu un airbnb.
je n'ai jamais pris d'airbnb, et je n'en prendrai jamais. j'irai toujours dans un hôtel indépendant, qui emploie des gens du coin, qui travaille avec des partenaires locaux, qui fait vivre sa ville.
j'ai mené ma petite enquête, le monsieur qui a racheté mon appartement en a aussi à la montagne, et il n'est pas d'ici. ça me pose question: comment on récupère la clé d'un airbnb? (bon ça va pas m'empêcher de dormir hein)

et ce matin, je suis tombée sur ça:

https://mrmondialisation.org/donne-moi-la-main-menino/?utm_source=actus_lilo

je l'ai lu (l'article, pas le livre).
j'ai pensé à Madonna, qui vivait au Portugal pour coller son fils dans un centre de foot prestigieux et parce que c'est avantageux fiscalement parlant (mais je crois qu'elle est partie parce qu'elle était offensée qu'on ne lui donne pas des passe-droits comme rentrer à cheval dans une église millénaire par exemple... et parce que son fils était pas aussi doué qu'elle aurait voulu... bref, osef).
j'ai pensé à mes parents, qui ont évoqué l'idée de finir leur retraite au Portugal (ils sont racistes et détestent le Sud, mais c'est intéressant financièrement)
j'ai pensé à ma soeur, qui vit en camion et qui va y aller aussi, pour le soleil, et parce que c'est pas cher.

j'ai pensé à ma copine Fabiola qui est allée à Malte (ou je sais même plus où lol, c'est ptêt Madère), pour faire le circuit "Tournage de Game of Thrones"
(OMG si je rajoute netflix et facebook, j'aurais écrit tous les gros mots les plus utilisés/recherchés et que je m'applique à prononcer le moins possible)

j'ai pensé à ce mec qui dénonce le tourisme de masse en faisant sur son site des patches avec les selfies des gens, à des endroits populaires, où tout le monde fait la même photo, et la poste sur instagram (et voilà le dernier gros mot ) et c'est édifiant comme les gens s'imitent les uns les autres en cascade.
genre ceux qui font deux heures de queue les uns derrière les autres pour faire the selfie devant une vue de rêve, et hop, c'est fini, suivant.
mises à côté les unes des autres, ça crie la "légitimité" de vouloir faire comme les autres et avoir aussi "droit au rêve" (d'ailleurs maintenant que j'y pense, que crois que c'est le voyagiste FRAM qui avait comme slogan "j'y ai droit!")

 

j'ai pensé aux 7 ans où j'ai travaillé à l'aéroport à faire passer des groupes de touristes débiles joyeux et farceurs qui allaient s'entasser dans les hôtels 25 étoiles en Tunisie ou au Maroc ou à Majorque pour manger comme des ogres aux buffets continentaux et bronzer à la piscine, faire un tour de car où on a eu préalablement soin de chasser les mendiants sur le circuit, et qui ramèneront des souvenirs achetés à la boutique de l'hôtel. (oui on m'en a ramené des souvenirs de l'hôtel)
c'était y a longtemps, c'était encore le temps des soirées diapo, et pourtant ça me contrariait déjà pour les gens de ces pays, qui voyaient arriver bus sur bus de touristes blancs en canotier et chemises à fleurs (parce qu'ils montent comme ça dans l'avion) appareil photo sur le ventre (ok maitenant c'est téléphone dans la poche arrière)

le voyage, dans le sens noble du terme, n'existe plus.
maintenant c'est une "expérience".
et il faut cumuler les expériences, en avoir au moins autant que les autres, voire plus.
et que ça se voie, surtout. quitte à dépenser de l'argent, autant que ça se sache.

alors j'ai décidé de ne plus participer à cette mise en scène.
avec mon tout petit blog référencé nulle part, j'ai décidé, à mon humble niveau, que je ne posterai plus de photos de mes déplacements.
il y en a déjà bien assez ailleurs.

si je revoyage un jour (pour le moment ça semble assez compromis, et c'est très bien, fuck l'économie, vive le ciel bleu et clair, vive les dauphins et les requins dans les ports, les pigeons tranquilles sur la place San Marco,  les phoques sur les plages) je ne posterai que des photos de nourriture. et je ne dirai pas précisément où je suis. (et je ne prendrai pas de airbnb )

ça ne changera rien à mon humble niveau, pas plus qu'être végé ne change quelque chose au niveau individuel.
mais je ne participerai pas par défaut à cette société qui nous demande de montrer, d'exposer, de "mater" (je déteste ce mot, mais il prend ici tout son sens), de commenter, de retweeter, d'imiter, de ... suivre. 

parce que comme l'a si bien dit Gandhi, "vous devez incarner le changement que vous voulez voir se produire dans le monde."

autant donner l'exemple 

Posté par DarkValkyrie à 20:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

dimanche 27 janvier 2019

Pour les blaireaux (et le Gondor!)

le blaireau est un animal discret, à l'image des élèves de la maison Hufflepuff, qui ne font pas de vagues.
on le voit plus souvent mort au bord des routes qu'en train de faire sa petite vievie (et pour cause, il vit plutôt la nuit).
le blaireau n'emmerde personne, et il ne se mange pas.

et pourtant, il est lui aussi victime de, devinez qui? l'homme (plus rarement la femme...:roll:), communément de type "chasseur ", aussi connu sous le nom de gros lâche qui se déplace armé, en bande, avec des chiens et des appâts, pour traquer de pauvres bêtes sur leur propre territoire.

je vous invite à signer, et faire signer cette pétition pour mettre en lumière la pratique cruelle, et inutile! dont il est victime, parce qu'il a le malheur de ... mais de quoi?? ah oui! d'exister sur la même planète que nous  

14844379

tout se passe ici: https://www.aspas-nature.org/campagnes/protection/protection-du-blaireau/ 

signatures, diffusion, information, vidéo, document à télécharger.
faites passer!

merci!! 

(et le Gondor, il s'en sortira tout seul, dw )

 

Posté par DarkValkyrie à 18:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 18 août 2018

Cuir vs synthétique

j'ai récemment appris que la fashion week 2019 d'Helsinki (et les suivantes) interdira désormais le cuir sur ses podiums.
la fourrure à plus forte raison, ça va de soi.

yay! :pompom::pompom::pompom:

certes, ce n'est ni Milan, ni Paris, ni NY, mais... qui sait si ça ne va pas inspirer d'autres shows à faire de même.
surtout que la création est vachement plus sitmulée avec de la contrainte.
pour moi par exemple, qui adore la littérature et la poésie classiques, les poèmes les plus aboutis sont les poèmes métriques, avec rimes riches, et non la poésie libre ou la prose poétique, bref, plus Paul, Victor et Charles qu'Arthur, (oui c'est des vieux potes, j'les appelle par leur ptit nom ) donc les créateurs/trices vont devoir sortir des sentiers battus pour proposer des choses qui vont coller au concept et renouveler la mode.

évidemment, à l'annonce d'une telle nouvelle, les réactions ne se sont pas fait attendre; il y a les gentil/les (comme moi, #teamgoodguy) qui trouvent que c'est une chouette avancée (comme par hasard, qui commence dans les pays scandinaves^^) et les vilains-pas beaux/pas belles, qui trouvent que y a des trucs plus importants, que c'est la dictature on peut plus rien faire, et surtout que le plastique, ça pollue.

bah oui, breaking news, le plastique ça pollue!! à la fabrication et à la revalorisation/abandon dans la nature.
mais tu crois que ton blouson en cuir/sac à main il est juste arraché sur la bestiole, et cousu avec une aiguille en os?
que si tu le jettes dans la forêt, 15 jours après il a été biodégradé/mangé par les renards?
c'est quand même un bout de cadavre hyper stabilisé par pleeeein de traitements chimiques, qui: polluent les nappes phréatiques, tuent les gens du tiers monde qui les fabriquent à moindre coût (pour être revendu au prix fort), et qui plus est, les animaux dont il provient ne sont majoritairement pas issus de la filière agro alimentaire mais de la filière textile-fourrure, l'industrie de la mode quoi.

donc bon, de deux maux, on choisit généralement le moindre, le synthétique implique moins de souffrances et d'exploitation, circuit court (haha pardon c'est l'ironie du sort)
de plus, des filières de faux cuir voient régulièrement le jour en utilisant des toiles végétales, des colles naturelles, des extraits de céréales... ça peut faire sourire, mais au moins ils ont le mérite d'essayer, et souvent, de réussir! 

et l'argument de la "matière noble", à part flatter son ego et s'en réclamer publiquement, ça change quoi? 

un petit tableau récap hyper explicite, et quelques liens pour aller plus loin ou avoir plus d'arguments le jour où on pointe du doigt votre perfecto en simili ou vos doc martens vegan (ah bon, ça sent le vécu?? )

infographie-cuir-1

http://minuitsurterre.com/5-raisons-de-ne-pas-porter-de-cuir/ 

https://www.actu-environnement.com/ae/news/cuir-deforestation-envol-vert-greenpeace-FFC-eram-tannage-chrome-vegetal-alternatives-18019.php4 

http://www.modeenherbe.com/2018/05/14/cas-complexe-cuir-de-substituts-ethiques-ecolo/ 

https://demivolteface.com/2016/09/26/cruaute-pollution-cuir/ 

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
lundi 14 mai 2018

Pétition L214 contre les poules en cage

que l'on mange ou non des oeufs, tout le monde devrait être sensible au sort des millions de poules qui les produisent au prix de leur liberté et de leur vie raccourcie.

en plus d'être vendus en tant que tels, par 6 ou 12, ou plus, les oeufs se trouvent bien entendu aussi dans des centaines de produits transformés, des gâteaux, biscuits, aux pâtes, en passant par pas mal de simili-carnés...

si on ne tue pas la poule pour avoir des oeufs, la mort est pourtant présente à toutes les étapes, que l'élevage soit bio, de plein air ou de batterie:

- à la naissance, on trie les poussins selon leur sexe, on garde les femelles, donc on élimine les mâles, selon divers moyens que je ne vous détaillerai pas ici, mais vous trouverez facilement des vidéos si vous voulez en savoir plus.

- dans les élevages intensifs, beaucoup de poules ne survivent pas à leurs conditions de vie désastreuses; là ausi vous trouverez plus d'infos sur des sites comme L214, Welfarm, ou encore PeTA

- enfin, infailliblement, les poules ne pondant plus assez, bio, plein air ou pas, sont vendues aux abattoirs pour faire de la place aux nouveaux cheptels de jeunes poules, ayant fait l'objet d'une sélection selon le sexe, où les poussins mâles ont été éliminés... revenez à la section 1.

chicks-1433003_960_720

je relaie le message de L214 à ce sujet:

Dans quelques jours, les députés examineront le projet de loi issu des États généraux de l’alimentation. L’interdiction des cages pour les poules pondeuses et d’autres mesures pour réduire la souffrance des animaux seront soumises au vote.

En trois clics, vous pouvez écrire au président de la République, au Premier ministre, au président de l’Assemblée nationale, au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, aux présidents de groupes politiques à l’Assemblée nationale et aux rapporteurs du projet de loi pour leur demander de donner des consignes de vote favorables aux animaux.

cliquez ici pour accéder au mail à envoyer aux représentant/es du gouvernement et à la pétition en ligne.
et n'oubliez pas de diffuser autour de vous.

si vous ne l'avez pas fait/pas vu, et que vous êtes de la région Occitanie, vous pouvez aussi donner votre avis sur la qualité que vous souhaitez trouver dans l'alimentation locale et donner votre point de vue sur la condition animale. c'est là et vous avez jusqu'au 30 juin.

poussin

 

et si vous ne savez pas par quoi remplacer les oeufs dans vos recettes, petit rappel ici:

- pour les gâteaux: une banane écrasée, une compote de pomme nature, ou du substitut d'oeuf en poudre (en magasin bio)
- pour les meringues et les mousses au chocolat: du blanc de pois chiches (jus de pois chiches battu au fouet électrique)
- pour les sauces et crèmes sucrées et salées; la toute bête maïzena ou fécule de pomme de terre
- pour les oeufs brouillés du petit déjeuner: essayez le tofu ferme
- pour les omelettes: du tofu soyeux, de la farine de pois chiche et un peu de curcuma

toutes ces alternatives sont proposées dans de nombreuses recettes de ce blog (et de plein d'autres!! c'est à portée de clic!!! )

 

Posté par DarkValkyrie à 21:42 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
vendredi 4 mai 2018

Région Occitanie: concertation citoyenne sur l'alimentation

j'ai vu des affiches un peu partout et ça m'a interpellée.

puis j'ai reçu le journal de ma région dans ma boîte aux lettres, que je feuillette toujours un peu, vu que la région est mon principal "donneur d'ordres" professionnel et ma principale ressource en termes de débouchés pour mes stagiaires, et cette fois ci, j'y ai prêté une attention plus particulière: j'y ai retrouvé cette consultation, le questionnaire où on peut donner notre avis sur la qualité alimentaire que l'on souhaiterait voir mettre en place localement.

c'est la cause régionale 2018, alors végé/es de toute l'Occitanie, unissons-nous!! 

(en plus lol, toutes les affiches présentent des gens et des aliments, et à part un morceau de fromage, je n'y ai vu que des fruits et des légumes!!! c'est un siiiigne!! )

occitanie-alimentation-signature-mail-750x188c

 

l'article est le questionnaire sont ici: https://www.laregion.fr/monalimentation 

on peut y dire que l'on aime/veut du local, du bio, que l'on ne mange pas de viande pour des raisons éthiques/environnementales, qu'on écoute du hard rock, qu'on préfère les produits de saison, le commerce équitable, qu'on achète en magasin bio, qu'on évite le suremballage... (cherchez l'intrus)

y a aussi un espace pour s'exprimer librement.

moi j'ai dit:

- je veux un étiquetage clair végé/vegan/ sans PLV/ gluten (même si en vrai JMEF du gluten, y en a que ça leur ferait bien plaisir aussi)
- d'interdire les fermes de poules en batterie
- d'être honnête et transparent sur la fabrication du foie gras (souffrances et décès collatéraux) pour que les gens achètent en toute connaissance de cause
- et d'arrêter la corrida, merci, même si ce n'est pas le sujet 

Capture

répondez et faites répondre!!! merci!! 

Posté par DarkValkyrie à 19:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

vendredi 8 septembre 2017

Pourquoi le lait c'est cruel

vous avez sans doute entendu parler de cette catastrophe écologique en Bretagne, où le groupe industriel Lactalis a déversé du lactose pur dans une rivière, tuant tous les poissons, les amphibiens et toutes créatures aquatiques, mais aussi les animaux vivant dans cet environnement, bref tout l'écosystème environnant, et même des chats et des chiens de personnes habitant la zone.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/incident-chez-lactalis-des-milliers-de-poissons-sont-morts-a-cause-d-une-pollution-29-08-2017-7221675.php

Lactalis, c'est le groupe qui détient Lactel, Président, Bridel, Galbani, bref des dizaines de références.

au delà de l'indignation et l'impuissance que cette action "accidentelle" peut engendrer, il faut prendre conscience que nous pouvons changer les choses en arrêtant d'acheter ces produits.
c'est avec notre argent que les grands groupes polluent, exploitent humains et animaux, licencient, délocalisent.
donc acheter ces produits, c'est être d'accord avec tout ça.

vous trouverez la liste exacte des marques du groupe Lactalis à boycotter d'urgence, sur la page Wikipédia (ne leur faites pas l'honneur d'aller sur leur site)

mais pour aller plus loin, il convient de se poser la question si on veut encore consommer du lait, même bio, même de "petits producteurs", même "respectueux".

lors de mon séjour à Londres, j'ai vu ce sticker sur un mur:

flat,800x800,070,f

pas mal, non?

 

voilà ce qu'on entend quand on se hasarde à critiquer l'industrie laitière...

- pour obtenir le lait, on ne tue pas la vache
- les vaches produisent du lait naturellement 
- on fait ça depuis la nuit des temps
- et le calcium alors?
- et la croissance des enfants?



pourquoi le lait c'est cruel?

c'est vrai qu'au premier abord, les produits laitiers ne semblent pas impliquer de souffrance.
mais c'est faire abstraction du fait que pour produire du lait, une vache doit mettre bas, comme tout mammifère, y compris l'être humain.
nous les femmes, nous n'avons pas du lait toute notre vie?
ben les vaches non plus.  
ni les chiennes, ni les lionnes, ni les baleines, ni les rates, ni les truies.....

si on laisse le veau téter, c'est du profit en moins. et puis le veau va grandir et la vache va ralentir sa production.
donc on retire le veau quelques jours après sa naissance.
on ne pense jamais au traumatisme infligé à la mère et à son bébé, alors que certaines personnes ont de la peine quand elles prennent un chaton ou un chiot car il faut le séparer de sa mère, et pour un humain, c'est une des choses les plus abominables qui soient, et on ne le souhaite à personne, même pas à son pire ennemi.
mais la vache, bah, elle a l'habitude...
(si vous entendiez HURLER la vache à qui on prend le bébé, vous comprendriez que oui, elle l'aime, oui elle est malheureuse, et oui, elle comprend  et elle hurle plusieurs jours  )

- si le veau est une femelle, il sera élevé pour se reproduire et produire du lait comme sa mère.
sa première grossesse aura lieu à deux ans. elle sera refécondée trois mois après la naissance et l'enlèvement de son petit.
par insémination artificielle dans plus des 3/4 des cas.
elle sera maintenue en lactation au moins 7 mois par an, et même pendant ses grossesses.
cela ne respecte absolument pas le cycle naturel de reproduction ni les besoins primaires du corps.
de ce fait, vers 5 ou 7 ans, épuisée, la vache part à l'abattoir...
normalement, une vache vit environ 20 ans.

70 à 80% de la "viande de boeuf" que nous mangeons est en fait de la "vache laitière épuisée", regardez bien les tout petits caractères sur les emballages la prochaine fois que vous achetez des steaks.


- si le veau est un mâle, son sort dépendra de son "potentiel viande".
s'il est pauvre, son estomac sera ouvert pour prendre la présure, enzyme que l'on utilise pour faire cailler 90% des fromages du commerce (artisanaux et industriels). sa chair servira de pâtée pour chiens.
s'il promet une chair utilisable, il sera envoyé dans des unités d'engraissement intensif, où il sera gavé de céréales, isolé des autres et maintenu à l'étroit pour grossir rapidement, et être abattu jeune avant que sa chair prenne la couleur naturellement rouge de l'âge adulte.

90% des élevages sont en batterie.
le veau fermier, les vaches dans les prés que l'on voit quand on se balade à la campagne, c'est seulement 10% de la production nationale.

quel que soit le type d'élevage, l'implication du fermier qui "aime ses bêtes", ou le rendement maximum dans un immense hangar mécanisé, les vaches et les veaux finiront sans exception à l'abattoir.
ceux qui aiment leurs bêtes aiment encore plus l'argent.

l'industrie laitière est donc un fournisseur direct de l'industrie de la viande et ne peut en être dissociée.

à chaque fois que l'on consomme des produits laitiers, on envoie aussi des animaux à l'abattoir. 


ne plus consommer de lait / beurre/ fromage c'est ne plus avoir de mauvais cholestérol.  

et pour le calcium, la plupart des aliments en contiennent: légumes verts, céréales complètes, oranges, eau minérale...  

la croissance des enfants?
bourrage de crâne de l'industrie laitière qui veut vous en vendre toujours plus en vous faisant culpabiliser avec le bien être et la santé de vos enfants.  

comme le petit chat, le petit veau, le bébé lapin et tous les autres mammifères, l'enfant tète sa mère jusqu'à une période de sevrage après laquelle il peut manger comme les adultes.
sa croissance, à ce moment là, est loin d'être finie!
le chaton tète jusqu'à 2/ 3 mois, et atteint sa taille adulte tout seul à plus d'un an.

même sans lait (d'une autre espèce en plus!  ) l'enfant se développera harmonieusement jusqu'à l'âge adulte.  
les intolérants au lactose ne sont pas nains, difformes ou malnutris!
les civilisations qui n'en boivent pas (comme les asiatiques) ne sont pas malades et carencés.

on peut aimer le lait, mais on n'en a pas besoin.
on n'a pas besoin de lait mais de calcium 

et bonne nouvelle, on trouve aussi du calcium dans :

- légumes à feuilles vertes (chou, brocoli, cresson, blettes, persil, épinards...)
- cassis, oranges
- tahin (pâte des sésame qui sert à faire le hoummous, se vend en magasin bio)
- oléagineux (amandes, noix, noisettes...)
- eau minérale
- tofu
- figues, dates, raisins secs, abricots secs
- laits végétaux enrichis
- ... 

si vous consommez encore du lait (même bio) j'espère que cet article vous fera un peu cheminer.
on peut en discuter dans les commentaires. 

 

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
lundi 10 avril 2017

Les candidats à la présidentielle et les animaux

bientôt les élections... difficile d'y échapper en ce moment.

peut être votre choix est-il fait, peut être n'irez vous pas voter, peut être êtes vous perplexes-dégoûté/es-désabusé/es (ça se comprend... moi aussi, mais j'irai voter)

j'aimerais quand même partager avec vous cette page très bien faite de L214 "Politique et Animaux"  qui reprend la position de chaque candidat/e sur des questions telles que la pêche, la corrida, les abattoirs, la chasse, le cirque, les tests en laboratoire, les menus végétariens en collectivité, la fourrure, et bien sûr l'élevage intensif.

si la question animale est importante pour vous, elle peut faire peser dans la balance de la réflexion à qui vous allez donner votre voix. 

Présidentielle 2017 : que feront-ils pour les animaux ?

les animaux ne peuvent pas voter, on peut le faire pour eux (aussi)

bonne lecture, et bonne réflexion!

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
lundi 16 janvier 2017

Pourquoi la laine c'est cruel

si vous venez sur ce blog en vegan convaincu/e, ce post n'aura pas grande utilité pour vous.
mais je sais que j'ai aussi du lectorat plus large, curieux, de passage, "en transition", ou en "triturage de cerveau"

et en cette période de soldes et d'hiver, j'ai trouvé opportun de parler de la laine, qui peut de prime abord sembler "pas si grave" car on ne tue pas les animaux et "ça repousse"

oui, mais....

mouton

 

au premier abord, on ne voit pas la cruauté de l'industrie de la laine.
on pense même qu'on rend service aux moutons en les tondant.

pourtant à l'origine, les moutons muaient d'eux mêmes!
c'est l'homme qui a créé des races qui ne muent pas.  
tondre le mouton, en soi, ce n'est pas bien grave... mais il ne faut pas oublier que la motivation qui est derrière est le profit. 
donc un rendement maximal sans se soucier du bien être de l'animal qui fournit cette matière première pourtant renouvelable.

ce ne sont évidemment pas les petits éleveurs qui fournissent le marché international.
cela dit, si vous allez acheter vous même votre laine au berger du coin:    
mais en général, on l'achète déjà tricotée, et on ne sait pas d'où elle provient.
en effet, le pays de fabrication du vêtement n'est la plupart de temps pas le pays de production de la matière première!

pour produire de la laine à bas prix (donc acceptable pour notre budget vêtements), un éleveur doit posséder entre 2000 et 8000 moutons.
où trouve-t-on d'aussi grands troupeaux?
 en Australie, à 80%.
les conditions climatiques y sont extrêmes: pluies torrentielles, sécheresse, grandes variations de température.
un éleveur ne peut pas soigner individuellement autant d'animaux.
il y a donc environ 30% d'agneaux qui meurent avant l'âge de 2 mois.  

ob_ed8f9e_agneau-paques2

les Mérinos, variété majoritaire des moutons élevés pour la laine, doivent subir sans anesthésie une opération très douloureuse, qui consiste à leur écorcher à vif l'arrière des pattes pour prévenir des infections dues à l'excès de laine (puisqu'ils ne muent plus, et sont stimulés pour en produire le plus possible).
leurs plaies sont envahies de mouches, qui pondent leurs oeufs, et les asticots mangent la chair des agneaux vivants 

la tonte elle même, qui n'apparaît pas comme douloureuse ou traumatisante, est pratiquée très rapidement car les tondeurs sont payés au volume.
ils sont donc manipulés sans ménagement, avec brutalité, et de fréquentes blessures en résultent, qui ne seront pas soignées.

les moutons sont tondus au début de l'hiver, car c'est là qu'ils ont le plus de laine, et n'ont donc plus leur protection prévue par la nature et nécessaire pour se protéger: plus d'un million de moutons meurent de froid chaque année, pour faire nos pulls pour rester au chaud.
ironique non?


par contre en été, comme ils ne muent plus, ils restent avec leur énorme toison sous la chaleur écrasante, ce qui n'est pas prévu par la nature non plus.

avec l'âge, la laine devient de moins bonne qualité, et moins abondante.
l'éleveur ne peut pas se permettre de nourrir des moutons s'ils ne rapportent pas assez.

il sont donc transférés à l'industrie de la viande, qui se chargera à son tour d'en tirer un maximum de profit.

si les petits éleveurs sont plus attentifs à leurs bêtes, la finalité n'en reste pas moins le profit, et même le mouton le plus rentable sera tout de même vendu à l'abattoir.

voilà comment la laine nourrit directement l'industrie de la viande.  
cautionner l'une soutient financièrement l'autre.


il existe de nombreuses alternatives à la laine, synthétiques ou végétales, pour se vêtir sans cruauté.  
pourquoi ne pas y penser, la prochaine fois que vous achetez un vêtement? 

j0227746

 

PS j'ai pris ces (jolies) photos au hasard sur le net pour illustrer mon article.
si l'une d'elles vous appartient et que vous souhaitez que je la retire, n'hésitez pas à me le dire. 

Posté par DarkValkyrie à 19:42 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
dimanche 25 décembre 2016

Joyeux Noël (donnez des sous!!)

pas à moi, bande de bananes des îles!! 
aux causes qui vous sont chères!

en 2017, donnons des sous!!

si (comme moi) vous vous dites "oui, je le ferai/plus tard/ c'est pas le moment/ là ça tombe mal..." c'est que le coeur y est, mais pas les fonds.

alors au lieu de donner une fois quand on y pense + que toutes les conditions financières sont réunies (= pas les fêtes, pas les vacances, pas les impôts, pas la rentrée= jamais) donnez tous les mois.
5 ou 10€.

vous les sentirez jamais passer.
5€ c'est moins qu'un paquet de cigarettes, c'est moins qu'une place de cinéma, c'est moins qu'un café Starbucks, mais ça fait 60€/an
60€/an auxquels on trouvera toujours des raisons de le repousser au mois prochain.

alors que là, c'est fait.

DSC06667

quelques pistes:

Sea Shepherd pour les océans et les animaux marins

L214 pour les animaux dits "de ferme/ de consommation"

IFAW pour protéger et soigner les animaux du monde entier 

OneVoice pour informer, militer et agir pour les animaux dans le monde

LPO pour la protection des oiseaux

ASPAS contre la chasse et le braconnage en France (+ DOM TOM)

Antidote Europe pour une science fiable sans expérimentation animale

l'AFPAE, un petit refuge de chats en Corse qui galère considérablement

DSC06665

 

et vous, à qui penseriez vous comme association?
partagez vos liens dans les commentaires! 

merci 

Posté par DarkValkyrie à 13:42 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
lundi 5 décembre 2016

Post pas mangeable mais nécessaire: rappel sur la fourrure

parce que je constate avec horreur et beaucoup de peine une immense recrudescence de la vraie fourrure, notamment sur les capuches, et parce que quand j'en parle avec les gens, la plupart ne pensent pas que c'est du vrai ("mais je l'ai payé 15€!! ça peut pas être du vrai"), je voulais faire un petit récap sur la fourrure.

je passerai volontairement sur les tortures, conditions de détention, de capture et de mise à mort, parce que sinon on va faire un suicide collectif, mais si vous voulez en savoir plus, vous avez des infos fiables, des pétitions et de la documentation ici: http://www.fourrure-torture.com/ 

pour moi, il y a juste une question: lequel a vraiment besoin de sa fourrure?

6_Bu475nouveau-chaud-hiver-manteau-de-fourrure-femme

 

en fait, il se trouve que 30 Millions d'amis a fait un article dessus, dont je vais retranscrire l'essentiel ici.

Plus de 56 millions d’animaux sont tués chaque année dans le monde uniquement pour leur fourrure.
Renard, visons, lapins… sont victimes de la mode, sacrifies sur l'autel de la futilité.
Boutiques de luxe mais aussi prêt-à-porter continuent de proposer des manteaux, des vestes ou des accessoires en fourrure véritable.

UN CONSOMMATEUR AVERTI EN VAUT 2

Il n’est pas toujours facile de distinguer la vraie de la fausse fourrure. D’autant que les prix ne sont plus un indice : la fourrure animale est devenue accessible.

- Bien lire l'étiquette :

Premier réflexe à avoir, vérifier l’étiquette de votre futur achat : les étiquettes conformes* doivent indiquer clairement le mot « fourrure » suivi du nom de l’espèce animale - comme « fourrure de lapin » - et préciser les parties du produit qui sont constituées de fourrure (bordure de capuche, etc.).

Malheureusement, les étiquettes ne sont pas toujours aux normes ou trompeuses. Par exemple, certaines étiquettes indiquent le nom scientifique de l’animal (belette = Mustela frenata / hermine = Mustela erminea) ou son nom en anglais pour perdre le consommateur (raccoon = raton-laveur / fox = renard / mink = vison).

   on peut faire aussi vous croire que c'est"que" du loup, renard ou du lynx pour minimiser le fait qu'il s'agisse en réalité de chien ou de chat, chose autorisée en Chine, où sont fabriqués la plupart des vêtements.

Sans compter que certaines boutiques n’hésitent pas à mentir en affirmant qu’il s’agit de fausse fourrure alors que c’est de la vraie.

- Regarder attentivement la fourrure :

Contrairement à la fausse fourrure, la vraie fourrure a une base de cuir. De plus, si vous soufflez dessus, les poils se diviseront aisément. 
 
Autre test : le toucher ! La fourrure véritable est douce et souple et il est facile d’enrouler les poils autour des doigts. En général, la fausse fourrure est un peu plus rêche. 
 
Si vous avez déjà acheté un produit mais que vous avez un doute, un autre test existe : plantez une aiguille dans la base du produit pour tester sa résistance. Le vrai cuir sera plus résistant. 

l'article entier: http://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/11231-fourrure-comment-la-reperer-dans-les-magasins/?utm_source=4nov2016&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter 

faites-le tourner!! trop de gens sont dans le flou!! 

 

Posté par DarkValkyrie à 17:42 - - Commentaires [13] - Permalien [#]